Plus dure sera la chute, par les bédéistes Ruppert et Mulot

le-bus-pour-internet.jpg

Ruppert et Mulot, inventeurs espiègles de La technique du périnée (chez Aire libre, Dupuis), sont de ces auteurs de bande dessinée n’aimant rien tant que les contraintes formelles les obligeant à remettre sur le tapis leur art en bousculant leurs habitudes.

Conçus à l’origine pour occuper chaque week-end une colonne du journal Le Monde – à la façon du mode scrolling (défilement) de votre smartphone préféré – les dessins de ces deux farceurs, vraisemblablement admirateurs du génial Britannique Glen Baxter, réinventent avec un art de la clausule parfait une manière de narration verticale soumise à tous les vertiges du sens possibles.

probleme-de-la-concorde-pour-internet

Satiristes, Ruppert et Mulot décrivent en une sarabande de gags visuels et sémantiques les absurdités et cruautés ordinaires de notre société contemporaine provoquant immanquablement une sorte de fou rire rentré, quand vos voisins en sont encore à scruter dans les divers programmes des candidats à l’élection présidentielle les lignes sinistres de leur destin.

Chers enfants, si cette année les cadeaux de décembre ne sont pas au rendez-vous, ne vous étonnez-pas, c’est que petit papa Noël a glissé du toit en essayant de vous faire plaisir.

la-noyade-570-px

Entrecoupés régulièrement de dessins en noir et blanc reposant le regard – mais pas l’esprit – par leur nature plus conventionnelle, les strips verticaux de Ruppert et Mulot, adeptes du ridicule poignant des scènes de vomissements, font de la chute un symbole de la condition humaine.

Un avion s’écrase, des cavaliers tombent d’une falaise, une voiture se noie dans l’eau d’une piscine, des plongeurs progressent dans les abysses.

la-balancoire

Ce dialogue d’un couple méditant à propos d’un diable de fil rouge relié à une plateforme d’accrobranche :

Lui – « Ce câble descend de façon beaucoup trop abrupte pour un tyrolienne, non ? »

Elle – « Si ça se trouve, c’est juste un câble pour maintenir l’arbre. »

Les yeux se baissent, et l’on comprend, au visage effrayée d’une sportive ayant effectivement pris ce câble pour une tyrolienne, que plus dure sera la chute.

Ruppert et Mulot, ou le burlesque façon steak haché.

strip

Ruppert et Mulot, Les Week-ends de Ruppert et Mulot, éditions Dupuis, 2016, 96p        

Découvrir le catalogue de Dupuis

laccrobranche-570-px

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s