L’intelligence sensible des artistes, par la portraitiste Irmeli Jung

2009nb34
Juliette Greco, copyright Irmeli Jung

Quand l’époque est à la multiplication des figures de cire, maquignons de toutes sortes et êtres de peu de foi, se souvenir de quelques-uns des plus beaux visages de notre temps est un véritable réconfort.

Que l’on ait ou non connu les hommes et les femmes d’exception rencontrés par la portraitiste Irmeli Jung, il est évident que les acteurs, peintres, cinéastes, philosophes, musiciens, chanteurs ayant offert leur image à la belle artiste finlandaise, vibrent d’une intelligence sensible qui sauve, quand elle travaille activement à l’extinction de toute possibilité de poésie et d’expérience véritable, l’espèce humaine entière.

Le noir et blanc utilisé ici n’est pas de nostalgie, mais d’un présent éternel qui procure de la force.

Depuis cinquante ans, Irmeli Jung photographie des personnalités artistiques populaires et exigeantes, dont beaucoup, en témoigne la complicité sur nombre de clichés, furent de ses amis, notamment Juliette Greco, qui est davantage qu’un nom, une ode vivante à la liberté féminine.

6802-my
Marguerite Yourcenar, copyright Irmeli Jung

Longtemps photographe exclusive du Monde des Livres sous la gouvernance de Josyane Savigneau, ses portraits d’Aimé Césaire, Yves Bonnefoy, Patrick Modiano, JMG Le Clézio, Marguerite Yourcenar ont immédiatement séduit.

Qu’apparaisse Jacques Brel, Liv Ullmann ou Aki Kaurismäki (« Si les ours avaient un roi, ce serait sûrement lui… »), et l’on se dit que tout n’est pas foutu, quand les bons pères réactionnaires reprennent du poil de la bête électorale.

On pourrait s’amuser à comparer, classer, juger, jauger, les esthétiques différentes de ces grands portraitistes que sont Renaud Montfourny, Marc Trivier, Gérard Rondeau (salut amical) ou Richard Dumas, mais tel n’est pas notre cas, quand il s’agit de se battre ensemble pour la lumière et le feu intérieur.

birkin
Jane Birkin, copyright Irmeli Jung

Photographiés en 1981 à Châtillon, les complices Jacques Tardi et Léo Malet ont l’air de deux conspirateurs, quand, sur la page qui leur fait face, l’écrivain Hector Biancotti (1985) n’a jamais paru plus pasolinien.

Le regard de Lauren Bacall (1995) est lointain, mélancolique, quand ceux de Tahar Ben Jelloun (1984) ou Edgar Morin (1992) brillent de malice.

brel4
Jacques Brel, copyright Irmeli Jung

Marcel Carné (1986) ressemble à Alfred Hitchcock, quand Georges Moustaki (1971) et Marcel Mouloudji (1971) fraternisent.

Les portraits de James Baldwin (1985), Aimé Césaire (2006), Edouard Glissant (1993), Léopold Sédar Senghor (1990) nous rappellent la dignité de vies menées au nom d’une fraternité inconditionnelle.

Nous sommes à Paris, mais c’est partout ici, quand il s’agit de se battre pour l’essentiel.

glissant
Edouard Glissant, copyright Irmeli Jung

Confidence d’Irmeli Jung, l’amie de Cioran aux « yeux de chat » (Julien Cendres) : « La photographie est un acte assez violent, une sorte de viol consenti… L’un fait, et l’autre se laisse faire : le photographe dirige, le modèle subit – et, parfois, il s’abandonne… Le plus difficile, c’est d’instaurer un climat de confiance entre celui qui observe et celui qui est observé, d’oublier le rapport de force… »

Irmeli Jung, Amours instantanées, préface de Josyane Savigneau, texte de Julien Cendres, éditions Philippe Rey, 2016, 128p

1540-1

Site d’Irmeli Jung

Visiter le site des éditions Philippe Rey

(photo de une Liv Ullmann, copyright Irmeli Jung)

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Jung dit :

    Merci pour votre belle appreciation !
    Irmeli Jung

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s