La photographie, art psychopompe, par Cécile Menendez

Retouchées-BD-304_CM_premonition

C’est une œuvre de ciels et d’expérience intérieure, de noirceur et d’éclats de lumière, de solitude et de bel abandon.

De petit format, tenant dans la main tel un livre de prières, Prémonition, de la photographe belge Cécile Menendez se présente sous une couverture rose épaisse pailletée de blanc. C’est un écrin pour filles. C’est un objet précieux pour âme sensible.

Ses images sont des vignettes énigmatiques, cartes d’un tarot très personnel, pleines de grâce et d’étrangeté.

Retouchées-BD-430_CM_premonition

Le territoire que crée Cécile Menendez est d’un romantisme noir, d’une tonalité proche du fantastique.

La taille modeste des images oblige l’œil à se rapprocher de leurs petits théâtres, scènes quotidiennes ou oniriques, relevant, dans le retrait même et l’indéchiffrable, quelquefois, qu’elles organisent, du don de soi, mais avec une immense pudeur.

Le réalisme des situations et des objets représentés entre dans une fiction qui les subsume, et les libère quelque peu de leur charge d’inquiétude, ou de douleur.

Retouchées-BD-673_CM_premonition

Cette poupée est peut-être une petite fille, et cette enfant un jouet de consolation, comment savoir ? L’indistinction crée le trouble, charme, déroute.

La féérie est lynchéenne, c’est-à-dire d’une douce cruauté vénéneuse, qui est le mouvement que prend la vie lorsqu’elle décide de s’amuser à nous égarer.

Un petit cercueil est posé sur une chaise, un masque crie, des chouettes empaillées nous défient.

Retouchées-BD-7_01_IMG_2851

Prémonition, dont les images ont été prises entre 2009 et 2016, est un livre de deuil, un travail rétrospectif sur les signes annonciateurs de la mort et de la déchirure.

Prémonition évoque la perte d’un bébé in utero, et les premières années de vie d’une petite sœur, éclatante de présence et de malice grave.

Dans le récent Je n’ai plus peur du noir (Filigranes Edtions), Julien Magre célébrait également d’une façon bouleversante la vie/mort de son enfant, et la tentative de reconstruction d’une famille rescapée.

Retouchées-BD-219_CM_premonition

La conception d’un livre, d’une œuvre, peut être une façon, au cœur même du néant, de reprendre pied, et de comprendre que la mort est un moment de vie, intense, insupportable, mais terriblement vrai.

Un quadrige se dirige vers le ciel, tandis qu’un être choit.

Une petite fille regarde une figurine sur une carte à jouer, c’est Peter Pan.

Retouchées-BD-567_CM_premonition

Chaque image, prise par un appareil sans grande qualité technique, est un tableau de rien, de tout, une miniature, un indice, une amorce d’histoire muette.

Une cigogne sur un lampadaire, un escalator, un lit, une belle poitrine féminine.

Des halos de lumière, des couloirs, des souliers d’enfant, une tortue vert fluo.

le-garage-photographie-portrait-cecile-menendez┬®BD_01

Cécile Menendez construit des visions, des temples pour le regard.

Grâce d’une trapéziste occupant une double page, non loin d’un carrosse de Noël, devenant bientôt limousine.

Bébé pantocrator couché sur un tapis nous regarde, auréolé d’orient.

photo-livre prémonition_08

Cécile Menendez, Prémonition, texte (français/anglais) de Laura Serani, Le Garage photographie / Arnaud Bizalion Editeur, 2017

Site de Cécile Menendez

Le Garage Photographie

Arnaud Bizalion Editeur

Exposition Prémonition à la Friche de la Belle de Mai (Marseille), du 1er au 30 octobre 2017 – commissariat Laura Serani et William Guidarini

Friche La Belle de Mai

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Quel beau travail, ce blog. Bravo !

    J'aime

  2. Daujon dit :

    Mais oui ! envie de tout lire….terrible.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s