Photographier au bord de l’abîme, par Michel Mazzoni

Michel Mazzoni considère la photographie comme un art total, et un champ d’expérimentations multiples. Formellement très abouti, son dernier ouvrage, Amorces, s’impose immédiatement comme une œuvre  plastique élaborée avec la maîtrise d’une pensée sans compromis ne s’interdisant pas les surprises du hasard. Amorces, jeu d’échos infinis entre les différents ordres de présence, est un livre…

L’amour parfait, ou Le sac du semeur, portrait d’une revue numérique

C’est en tant que veilleur et passeur attentif à la parole parlante qu’Arnaud Le Vac, a pensé Le sac du semeur, la revue qu’il anime, où la poésie et l’art occupent une place structurante. La combativité, la voyance et le désir d’infini d’un Victor Hugo guident son ambition poétique, de l’ordre d’un dégagement, d’une expérience…

On avait mis des fleurs dans les impacts de balles, entretien avec Adrien Genoudet, écrivain

Les attentats islamistes endeuillant désormais régulièrement la planète selon une géographie morbide imprévisible sont pour chacun un défi : comment répondre ? comment ne pas se laisser piéger par la terreur ? que penser d’un dieu armé ? comment ne pas se sentir intimement contaminé par le mal ? Omniprésents dans les livres publiés depuis quelques mois, quelques semaines (Survivre,…

La légende de Mina Loy, femme libre, par l’écrivain Mathieu Terence

Après Le transhumanisme est un intégrisme (Le Cerf, 2016), De l’avantage d’être en vie (Gallimard, 2017), l’écrivain Mathieu Terence, décidément en pleine forme, signe chez Grasset une enthousiasmante biographique de Mina Loy, peintre et poétesse, femme suprêmement libre, dans la cruauté assumée de ses désirs. L’exergue, emprunté à William Shakespeare (La Nuit des rois) est…

Portrait de l’agence photographique MYOP en ses MYOPZINES réunis

C’est le désert, pourtant croît aussi ce qui sauve. C’est une dévastation, pourtant surgissent partout des collectifs, des initiatives, des formes inventives, des énergies positives. Mon dernier éblouissement ? Les huit cahiers, en deux fois deux livraisons de quatre, de l’agence photographique MYOP, comprenant à ce jour dix-neuf artistes. Huit cahiers offerts pour le moment, par…

Une identité de paysages, par le photographe Richard Volante, et le philosophe Michel Onfray

Correspondances est une exposition de Richard Volante organisée à l’occasion de la résidence photographique Images en Baie, comprenant une cinquantaine d’images de grand format réparties entre neuf communes de la baie du Mont-Saint-Michel, Genêts, Pontorson, Beauvoir, Saint-Quentin-sur-le-Homme, Sartilly, Précey, Ducey, Avranches, Mont-Saint-Michel. Ce sont des diptyques exposés en plein air, des dialogues entre des habitants…

Les extases sauvages de Didier Gillis, photographe

Didier Gillis est photographe à Liège, spécialisé dans le tirage à la gomme bichromatée. Sur son site, l’artiste explique ce procédé. Voici le début de son texte, très pédagogique, et d’une clarté énigmatique : « L’impression à la gomme bichromatée consiste en un mélange de gomme arabique et de pigments (principalement des terres, des ocres), auquel…

Comme s’il n’y avait que huit jours dans la vie, par Pascal Convert, le converti

Conversion, du plasticien et écrivain Pascal Convert, est un livre composé de quelques images pauvres – le trésor de photographies d’enfance, d’êtres chers – et de textes en fragments de nature autobiographique. En son centre, l’auteur explicite sa poétique : « Ayant largement passé la cinquantaine, j’ai compris depuis longtemps qu’aucun destin d’exception ne m’attendait et…

Ecce homo, une saison en vallée d’Aspe, par Pierre Adrian, écrivain

C’est un livre qui fait tout simplement un bien fou, non parce qu’il serait un beau voile d’illusion, mais parce qu’il apaise par sa vérité, fût-elle difficile, âpre, voire dérangeante parfois. Des âmes simples  est le deuxième ouvrage aux éditions des Equateurs du jeune Pierre Adrian (un demi-siècle) après La Piste Pasolini (2016), qui était…