La Syrie, arche d’avenir, par le photographe Michel Eisenlohr

C’est un livre qui fait immédiatement un bien fou, parce que son regard est terriblement paisible et de pur accueil. Comme si Daech et la fureur iconoclaste n’avaient jamais existé. Palmyre, Alep, Damas, Images de Syrie, de Michel Eisenlohr est le fruit d’un voyage en Orient entrepris par le photographe en 2002, alors invité à…

Jean-Claude Bélégou entre au Rijksmuseum d’Amsterdam

Bonne nouvelle pour tous les amateurs du photographe Jean-Claude Bélégou, et pour tous les chanceux qui vont désormais découvrir son travail sensuel et poétique, l’un de ses paysages de mer, à la limite de l’abstraction incarnée, vient de rejoindre les collections du Rijksmuseum d’Amsterdam à la faveur d’une donation de trente-cinq œuvres de treize artistes…

REX is the Queen, par le photographe Zackary Canepari

C’est un livre à la couverture or auréolé de nombreux prix et intitulé sobrement REX. C’est une histoire d’Amérique, une success-story comme on en rencontre quelquefois dans le monde du sport : une jeune femme noire, décide, envers et contre tout/tous, de faire de la boxe. Elle a onze ans, on ricane. Dix ans plus tard,…

A mon seul désir, par le photographe Christopher de Béthune

Knights in white satin, de Christopher de Béthune, est un livre de nuits et d’aubes, de solitude, d’amour et de dérives urbaines. Ecrit en lettres gothiques, le titre de ce beau livre d’expériences en noir et blanc trashé laisse augurer tout un monde de ruines et de d’éblouissements, de nudités rugueuses et de superbes combats….

Still Life, ou le repos de la nature, par Frédérique Bretin, photographe

C’est un univers de seuils et d’horizons. Des routes de campagnes menant à des maisons presque nues, papiers peints défraîchis, gravats encombrant le passage, une moquette bleue, un lit de fer. La vie est là, intense, ordonnée jusque dans son désordre, mais les humains ont fui, ou se cachent. Une lumière dans un pavillon de…

La photographie comme guérison, par Henry Roy

Henry Roy, artiste d’origine haïtienne, considère la pratique photographique comme une activité magique, très rationnelle, et sans folklore. Considérant les meilleures photographies comme des puissances d’action considérables (des photos-mantras), Henry Roy donne à l’imaginaire une place prépondérante, abordant la réalité comme l’une des modalités du rêve. Repéré depuis plusieurs années dans les revues Purple, Edwarda…

Du désert comme possibilité de fraternité nouvelle, par la photographe Sam Contis

Sam Contis est une photographe américaine née en 1982, dont les excellentes éditions anglaises MACK  – six ans d’activité, une reconnaissance à l’échelle mondiale – viennent de publier un premier livre extrêmement abouti, Deep Springs. Les images de Deep Springs ont été prises dans une vallée reculée de l’est de la Sierra Nevada (Californie), où…

Chroniques d’un absolu, par le photographe Frederick Carnet

Repéré immédiatement en 1999 pour sa série Eclipses (Bourse du FRAC Ile-de-France, Finaliste du prix HSBC et Mention Spéciale du Jury du Prix Kodak de la Critique Photographique), Frederick Carnet, passé par l’école des Gobelins, ne se consacre depuis janvier 2015 qu’à ses travaux photographiques, ayant abandonné la béquille d’activités alimentaires dans la publicité. Installé…

Une odyssée soudanaise, par le photographe Claude Iverné

Lauréat du Prix HCB 2015 récompensant une œuvre au long cours, Claude Iverné offre avec Bilad es Sudan un témoignage rare, important, sur le Nord Soudan et le Soudan du Sud (le plus jeune Etat du monde), parcourus pendant près de vingt ans, depuis la découverte en 1998 de « la piste transsaharienne des quarante jours »,…

Naître, souffrir, mourir, naître, par la photographe Anouk Deville

Publié par les éditions Zoème, le premier livre d’Anouk Deville (titre éponyme) impressionne par la puissance des affects qu’il met en scène. De nature à la fois doloriste et fraternelle, le travail de la jeune photographe questionne de façon stupéfiante, et parfois insupportable, les limites de la jouissance et de la cruauté. S’abandonner à ce…

Eric Bourret, la photographie comme archéologie des sensations

Carnet de marche 2015/2016, d’Eric Bourret, est le troisième livre du photographe errant aux éditions Arnaud Bizalion (Marseille), après Et l’espace fera de moi un être humain (photographies, 2005-2015) et Dans la gueule de l’espace. Les paysages du photographe-arpenteur sont des méditations intérieures. L’espace du dehors rencontre les territoires du dedans en des poèmes visuels…